14. - 16.04.2023
HOCKENHEIM
PRINTEMPS
13. - 15.10.2023
MANNHEIM
AUTOMNE

News

VETERAMA Mannheim 2022

Compte rendu : Le loisir le plus dérouillé du monde n’a rien perdu de son mordant.

Aux portes des exposants, on apercevait dès le jeudi précédant le jour de mise en place des files sans fin de véhicules d’exposants chargés à bloc.

Les premiers offrants ont pu pénétrer dans l’enceinte VETERAMA dès 14 heures pour monter leur stand avant la grande affluence.

Et le vendredi, les portes se sont enfin ouvertes pour environ 2500 exposants supplémentaires sur le terrain et dans la halle.

De nombreux vendeurs étaient encore en plein montage quand a sonné midi. L’heure à laquelle les détenteurs d’un billet premium ont pu pénétrer sur le site en tant que VIP et se ruer sur les pièces très convoitées pour en parer leurs voitures de collection.

Dans le dépôt de pièces des vétérans, le « butin » n’a pas tardé à s’empiler, attendant que leurs nouveaux propriétaires le récupèrent plus tard.

Le vendredi, l’été indien d’octobre a permis de « troquer, de marchander et de négocier » jusqu’aux premières lueurs du crépuscule.

Mais l’heure de plier bagage n’avait pas sonné, bien au contraire ! Personne n’aurait voulu passer à côté de l’humeur festive obligatoire qui régnait aux stands et dans les trois tentes de restauration.

Cette ambiance typique chez VETERAMA, l’ambiance « d’avant corona ».

Le samedi, des files interminables se sont formées très tôt devant les 12 caisses, chacun cherchant à être le premier à ouvrir le bal à 8h30.

Si le soleil n’était certes pas vraiment de la partie ce samedi-là, le temps est resté sec et les températures agréables. Les mines réjouies ne se sont pas fait attendre, fières d’arborer leurs nouvelles trouvailles dans l’enceinte de VETERAMA et le dépôt de se remplir de nouveau pour laisser aux acheteurs la possibilité de continuer à faire leurs emplettes sans être chargés à bloc.

Quant à ceux qui souhaitaient parcourir plus confortablement les longs trajets sur le site de 260 000 m² de VETERAMA, ils ont pu se rendre d’un point A à un point B à bord du « petit train ». Jusque dans les moindres recoins et tout au fond de l’enceinte où les voitures modernes et les oldtimers s’étaient réunis à la vente sur la place du marché VETERAMA. Il n’aura pas fallu longtemps pour voir apparaître les premiers panneaux « vendu » sur les véhicules. Jusqu’au samedi soir, on faisait même état d’un taux de vente particulièrement élevé.

La bonne ambiance de cette année était aussi certainement liée au temps rayonnant qui l’a accompagnée. Mais pas seulement…

Au cours des décennies, VETERAMA est devenue une manifestation incontournable.

Mais VETERAMA n’a jamais oublié ce que VETERAMA voulait être : « pensée et conçue par des boulonneurs, pour des boulonneurs.

À l’époque, nous avions le sentiment que Hambourg cachait un démarreur dont un bricoleur de Munich aurait bien eu besoin. Et qu’à l’inverse Munich dissimulait un alternateur qui aurait trouvé preneur à Hambourg, a dit Winfried Seidel, à qui l’on doit l’idée avec Walter Metz d’avoir organisé ce marché oldtimers.

Cette année, l’évolution VETERAMA nous a sauté aux yeux dans l’enceinte de la halle.

C’est non seulement dû aux nombreux stands montés en partie de manière ultra professionnelle en longues rangées, mais également d’une manière très particulière aux stands des clubs qui étaient installés tout autour des murs d’enceinte et où les membres ont pu s’y reposer de leur longue marche.

Qu’il s’agisse de Borgward, BMW, Citroën, Amphicar, Messerschmitt, Mercedes Benz, Volkswagen, Adler, NSU, Hanomag ou Jaguar : les visiteurs pouvaient s’assoir partout.

Sans oublier les nombreuses associations de voitures anciennes, également représentées avec des oasis de détente et de magnifiques véhicules d’exposition.

La présentation des amis VW « Rhein-Neckar » en a imposé. Ils avaient monté une scène de rue parfaite avec des passages piétons et 8 véhicules refroidis par air de la production de Wolfsburg. La rue VW est donc rapidement devenue un point de mire pour tous les photographes amateurs.

Le dimanche à 16 heures, lorsque l’annonce obligatoire par haut-parleur a mis fin au weekend VETERAMA 2022, on entendait de toute part : « Heureusement que VETERAMA est de retour. À l’année prochaine. »

Pour les exposants:
Inscrivez-vous directement
Connecter