En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
14. - 16.04.2023
HOCKENHEIM
PRINTEMPS
13. - 15.10.2023
MANNHEIM
AUTOMNE

News

Ce qui nous passe par la tête.

Cette année, VETERAMA a sacrément eu de la veine ! Une semaine plus tard et nous aurions eu droit à un weekend de pluie continue.

 

Après une pause corona forcée de deux ans, nombreux sont ceux d’entre vous à nous avoir posé la fameuse question de relance :

Alors ? Contents ?

 

N’y allons pas par quatre chemins. Il reste du boulot dans bien des domaines pour retrouver l’état des choses de 2019. Mais au final, nous en tirons un bilan plutôt positif.

 

Nous avons essuyé certains commentaires critiques sur la toile et par e-mail. Mais c’est bien connu : les insatisfaits font beaucoup plus de bruit que les satisfaits.

 

J’aimerais évoquer comme exemple une critique concernant des toilettes sales. Je me demande s’il ne serait pas de mise de se demander si les toilettes se salissent d’elles-mêmes ou s’il se pourrait qu’il s’agisse plutôt de la personne saisie d’un « besoin pressant » passée avant ?

 

Nous avons également eu droit à une remontrance concernant le fait que le feu en plein air était interdit. Les personnes présentes à l’époque au moment où une bouteille de gaz de camping a explosé sur le terrain en plein air comprendront sans aucun doute cette prescription des autorités.

Ce jour-là, la flamme s’est élevée à plus de 20 m de haut et a fortement endommagé plusieurs stands d’exposants.

C’est un miracle que nous n’ayons pas eu à déplorer de blessés à l’époque.

 

Citons aussi le jugement d’un conducteur de camping-car relevant que le parking des camping-cars ne dispose ni d’électricité, ni de véritables toilettes, ni de douches ou encore d’eau.

C’est bien vrai, nous n’avons effectivement qu’un parking à proposer aux camping-cars.

Celui qui cherche une place de camping-car s’est tout simplement trompé d’adresse.

 

Mais nous avons également reçu de bons commentaires aimables et constructifs et nous en sommes très reconnaissants.

 

VETERAMA a pris une telle ampleur que la moindre petite erreur organisationnelle commise au préalable sur place peut rapidement se transformer en catastrophe.

Et cette année, on a bien mis les pieds dans le plat.

 

Si nous comptons environ 30 personnes dans notre équipe qui sont devenues au cours de toutes ces années des experts VETERAMA, il ne nous en faudrait cependant pas moins de 100. Nous avions jusque-là recours à un service du personnel qui nous a toujours octroyé une main-d’œuvre expérimentée. Mais ce service a fermé boutique.

Si tout s’était passé comme prévu, un concurrent aurait dû prendre en charge la majorité du personnel. Parmi la main-d’œuvre, certaines personnes avaient soi-disant engrangé une expérience VETERAMA.

Alors nous nous sommes dit « allons-y », en espérant bien entendu disposer du personnel compétent.

Nous avons fait face à la pire catastrophe que nous aurions pu imaginer.

 

Des employés ne parlant pas allemand. Des zigotos qui, assis sur une chaise devant l’entrée qu’ils étaient censés surveiller, se sont endormis. Des individus qui ont refusé de recevoir des instructions de la part de notre personnel interne.

Je tenais à vous le dire, parce que ces pensées me taraudent.

 

Mais nous en tirons évidemment des leçons. Le personnel recruté à l’avenir sur VETERAMA sera formé par nos soins de manière intense et parfaitement ciblée.

Quant au nettoyage des toilettes, nous veillerons à ce que le personnel d’entretien prenne à tout prix son service plus tôt le matin.

Il y a quelques jours, nous avons eu un débriefing détaillé sur tous ces points avec l’ensemble de notre personnel interne. On s’accroche, comme vous le voyez… Ou disons plutôt « on polit » pour que tout reluise de nouveau très bientôt.

 

Et encore une chose. Nous recevons déjà des appels de personnes souhaitant savoir quand il sera possible de s’inscrire à nos deux événements VETERAMA de 2023.

 

Un peu de patience. Nous retravaillons et peaufinons certains éléments de notre appel d’offre. Tout sera disponible début décembre.

 

Tous les exposants qui s’inscriront dans les délais se verront également attribuer leur place d’honneur qu’ils avaient jusqu’en 2019.

 

Voilà ce qui nous trotte dans la tête actuellement.

Si vous aussi quelque chose vous turlupine concernant VETERAMA, faites-en nous part à

info@veterama.de

W.A.S.

 

Pour les exposants:
Inscrivez-vous directement
Connecter